Le signe du mois : Verseau

Février est le mois de la brouillasse. Le Verseau l'accompagne distraitement.C'est un séraphin, une chimère, un ange qui plane dans l'azur. Un souffle. Bref , l'antimatière. La physionomie générale est assez fluette. Comme on dit, il ne paye pas de mine./.../

Le Verseau est subtil, mais beaucoup trop abstrait. Egaré dans les idées pures! Le Verseau croit à la bonté naturelle des hommes, des animaux et du reste. Montre donc une grande disposition à se faire duper ou à tomber dans les pièges.Quoique au fond assez sociable, aimant la vie, le mouvement, l'agitation, il reste plutôt solitaire et retiré. Ce n'est pas qu'il soit un ours, mais il a besoin d'être libre. C'est un être léger, un peu évaporé mais très liant. C'est le grand innocent du zodiaque.
Il déteste les servitudes de toute sorte, et surtout le train-train. Préfère les toquades, les sautes d'humeur, les improvisations./.../ D'une sensibilité extrême mais sans grande intensité, le Verseau a l'illogisme apparent des grands affectifs. C'est un aventurier du coeur, un esprit libertin,  en quoi il ressemble un peu au Sagittaire, en moins chevalin. Se plaît aux amitiés amoureuses qui autorisent les libertés réciproques /.../
Non conformiste, irrévérencieux, la réussite ne représente rien pour lui, le pouvoir lui fait peur./.../ Tout l'agace, l'ordre établi, les chefs, surtout les chefs, le moi des autres. Il est fait pour les grandes causes humanitaires./.../

Verseau

La femme-Verseau est ambigûe et paradoxale, pleine de délicatesse et d'incohérences, insurgée sur tous les plans. En fait, la femme-Verseau aime surtout choquer l'entourage./.../ L'homme-Verseau a-t-il un sexe? Le Verseau n'est pas exagérément porté sur les choses du sexe, c'est un cérébral. Il aime séduire, c'est à peu près son seul souci./.../
En réalité, le Verseau n'est ni masculin, ni féminin, c'est l'androgyne du zodiaque, le sans sexe. C'est donc un signe ambivalent, qui donne des hommes féminins et des femmes viriles. Des êtres immatériels. C'est de là aussi que lui vient cette séduction folle !


Extraits de "l'horoscope cruel" de Jean-Luc Hennig

Nota : Je vous fais découvrir, dans cette rubrique, des extraits choisis d'un livre humoristique où l'auteur s'amuse à caricaturer à l'extrème les différents signes. A prendre au second degré !

Verseau

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×