poissons

Le signe du mois : Poissons

On reconnaît facilement les natifs des Poissons, ils se ressemblent tous quoiqu'ils ne soient pas toujours aussi fusiformes ni aussi froids qu'on pourrait le croire. Le Poissons a  la forme d'une amande, quoiqu'en beaucoup plus développé, c'est-à-dire qu'il enfle par le milieu. /.../

Le Poissons a généralement l'esprit petit, mais il vit dans l'immensité de l'océan, ce qui lui ouvre des perspectives. Vu qu'il s'agit d'un horizon sans fin ni commencement, le Poissons est indécis sur tout, influençable et très émotif. Prêt à croire n'importe qui et à adhérer à n'importe quoi, il est d'une plasticité étonnante. Il peut prendre mille visages, il peut même ne plus être Poissons du tout, c'est ce qu'on appelle un mystique. Et il est particulièrement sensuel. Il a quelque chose de bleuté et lumineux qui en fait un amant charmant et très souple, pas d'une imagination folle, mais d'une extase permanente et d'un bonheur constant. /.../

 Le Poissons vole dans la mer, se laisse porter par les courants. D'une nature impressionnable, la personnalité du Poissons existe surtout en fonction de celle des autres. Signe féminin, c'est une éponge. Brouillon, incohérent, tiraillé entre une activité frénétique et une paresse chronique, c'est un rêveur impuissant, un utopiste sans utopie.

La femme- Poissons manifeste un tempérament romanesque, c'est une évaporée, sentimentale et platonique. Il faut se méfier de l'égoïsme du Poissons, incapable de sentir, de comprendre ou d'assimiler ce qui ne le touche pas directement. Peut alors devenir bref et cassant. Mélancolique et spongieux, le Poissons peut se révéler plein de compassion. Le Poissons a le coeur immense et insondable comme la mer. Peut-être devient-il un ami adorable quand il a fini d'être un amant tyrannique ? En réalité, le Poissons est du genre absolu, engagement corps et âme, au delà du sublime.


Extraits  de "l'horoscope cruel" de Jean-Luc Hennig

Nota : Je vous fais découvrir, dans cette rubrique, des extraits choisis d'un livre humoristique où l'auteur s'amuse à caricaturer à l'extrème les différents signes. A prendre au second degré !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site